Pictures Of Baby Jane Doe

Autre titre : Jane Doe

Origine : USA

Année : 1995

Genre : Drame, romance

Note : 6/10

Réalisateur :

 Casting :

Liens : IMDB


Avis :


Horace (Christopher Peditto), un jeune auteur introverti, rencontre Jane (Calista Flockhart), une droguée des rues de New York. Ils décident de vivre ensemble dans un minuscule appartement où Horace lui demande de poser pour quelques photos de scènes morbides. Le travail sans débouchés de Horace et la toxicomanie de Jane menacent leur rapport jusqu'à ce que Horace décide de partir avec elle pour Atlantic City...


Jane voit la vie en rose.


Une histoire d'amour hors normes entre deux êtres socialement déviants. Le blasé et cynique Horace, écrivain paumé qui à ses heures perdues photographie des filles en reconstituant des fausses scènes de meurtre ou d'accident. La spontanée et enjouée Jane, droguée, prostituée, qui derrière sa folle joie de vivre cache des blessures bien plus profondes et des cicatrices qui ne se refermeront jamais.
Jonglant entre la comédie et le drame, Jane Doe est une romance décalée dont la violence des sentiments et le regard assez noir porté sur le monde ne plairont pas à tout le monde, mais dans lequel vous pourrez voir une Calista Flockhart troublante de sincérité. Comme dirait Horace : "She was totaly in her element. A pure chaos... Expression through anarchy. Turn the ordinary into extraordinary."


par ultima le 20 Septembre 2006


Commentaires

par Olaf le 20 Septembre 2006 :


Apparemment seul et unique film réalisé par Paul Peditto, "Pictures of Baby Jane Doe" est passé totalement inaperçu en France (juste une sortie DVD sans même un doublage). Il n'est pourtant pas exempt de qualités. La principale étant Calista Flockhart, qui joue ici son premier grand rôle (ou plutôt "rôle principal"), et qui montre un visage tout autre que celui qu'on lui connait dans Ally McBeal. Elle incarne une droguée, qui porte sur elle un grand fardeau mais qui jouit de chaque instant de la vie comme si c'était le dernier. Elle interprête son personnage à la perfection, et arrive à nous faire ressentir ce que ressent Jane. Le personnage d'Horace, lui, est plus posé, et leurs différences engendreront tant de scènes douces que de scènes noires et violentes. Malgré une réalisation moyenne et une histoire plutôt banale (mais bien ficelée), "Pictures of Baby Jane Doe" reste un bon drame comme on les aime, grâce à ses personnages touchants et son côté ultra-réaliste.

Note : 6.5/10


Images :



1

2

3

4

5

6

7

8

9

10

11

12

13

14

15

16

17

18

19

20

21

22

23

24

25

26

27

28

29

30

31

32

33







Site optimisé pour Firefox et pas vraiment pour les autres navigateurs.
© 2006-2010 Olaf & ultima, tous droits réservés.
About me

Passez à Firefox ! Passez à Thunderbird ! XHTML 1.1 (à peu près) valide ! CSS valide ! [Valid RSS]