Last Quarter

Titre original : 下弦の月

Autre titre : Kagen no Tsuki

Origine : Japon

Année : 2004

Genre : Romance, fantastique

Note : 6/10

Réalisateur :

 Casting :

Liens : IMDB


Avis :


Pour ses 19 ans, Mizuki (Chiaki Kuriyama) fait la fête avec ses amis et son petit copain Tomoki (Hiroki Narimiya). Elle en a bien besoin car tout n'est pas rose pour elle. Sa mère s'est suicidée l'année dernière et son père s'est immédiatement remarié, lui imposant une belle-mère et une demie-soeur dont elle ne veut entendre parler. Tout se passe bien à la fête jusqu'à ce qu'une amie lui montre sur son portable une photo d'elle et de Tomoki ensemble au lit. Complètement déboussolée, elle erre sans but dans les rues jusqu'à tomber sur un manoir dont le portail est ouvert pour la première fois depuis 20 ans. En entrant, Mizuki entend une mystérieuse mélodie qu'elle seule pensait connaître, et qu'elle n'avait entendue qu'une seule fois auparavant quand elle était enfant. C'est un certain Adam (Hyde) qui joue cet air à la guitare et semble habiter la demeure. Adam prétend avoir écrit cette chanson pour elle il y a 19 ans. Mizuki sent qu'un étrange lien les unit. Quelques jours plus tard, Adam lui dit qu'il doit repartir et que si elle souhaite le rejoindre, elle devra le faire avant que le dernier quartier de lune ne disparaisse. Mais en traversant une route, elle est renversée par une voiture et tombe dans le coma. Son esprit se retrouve alors coincé dans le manoir. Des souvenirs d'une autre fille l'envahit. Dans ces souvenirs, Adam est là...


"Je te survivraiiii d'un amour vivaaaaant !" (air (malheureusement) connu)


Last Quarter est une bonne surprise, car je m'attendais vraiment à une publicité de 2h pour Hyde. Or, bien qu'on le voie de temps en temps faire son numéro de lover face à la mer les cheveux virvoltant dans le vent, c'est suffisamment rare pour ne pas donner l'envie d'appuyer sur stop.
L'intrigue, parfois un peu simpliste, parfois au contraire un peu confuse, nous réserve tout de même quelques moments de rêve et de magie.
En gros, c'est beau.


Internet is for porn !


Et ce grâce notamment à une réalisation très soignée. Certains décors sont splendides, servis par une lumière magnifique et des musiques envoutantes contribuant à renforcer l'atmosphère mystérieuse et onirique qui se dégage du film. Au niveau du casting, globalement on s'en sort plutôt bien. Chiaki Kuriyama, sans briller, accomplit sa tâche en se montrant touchante quand il le faut. Par contre, Hyde le beau gosse poseur saura rebuter le moins difficile d'entre vous, tant son attitude et ses chansons tapent sur le système. Heureusement qu'on ne le voit pas trop souvent, car sa présence est le principal défaut du film.


Chiaki nous sort son dernier tube.


Finalement, si on arrive à faire abstraction de Hyde, Last Quarter est un film très plaisant. Un beau moment de poésie romantique, pour tous ceux qui ont encore envie de rêver un peu.


Quel est le con qui a jeté tous ces rouleaux de PQ sur la scène ?!


par ultima le 15 Septembre 2006


Images :



1

2

3

4

5

6

7

8

9

10

11

12

13

14

15

16

17

18

19

20

21

22

23

24

25

26

27

28

29

30

31

32

33

34

35

36

37

38

39

40

41

42

43

44

45

46

47

48

49

50

51

52

53

54

55

56

57

58

59

60

61

62

63

64

65

66

67

68

69

70

71

72

73

74

75







Site optimisé pour Firefox et pas vraiment pour les autres navigateurs.
© 2006-2010 Olaf & ultima, tous droits réservés.
About me

Passez à Firefox ! Passez à Thunderbird ! XHTML 1.1 (à peu près) valide ! CSS valide ! [Valid RSS]