Marrying School Girl

Titre original : 여 생 시집가기

Autre titre : High School Girl Get Married

Origine : Corée

Année : 2004

Genre : Comédie

Note : 5.5/10

Réalisateur :

 Casting :

Liens : IMDB


Avis :


Ce film est tiré d'une légende coréenne concernant la princesse Pyun-Gang qui, n'ayant pu se marier avec On-Dal (et oui, c'est difficile quand on meurt) à ses 16 ans, se réincarnera pour accomplir sa destinée.
Ahn Pyun-Gang (Im Eun-Gyeong) est cette jeune fille, et si elle ne se marie pas avant ses 16 ans avec la réincarnation d'On-Dal, elle mourra (oh mon dieu non !). C'est alors qu'un nouvel élève du nom d'On-Dal est transféré dans sa classe...


Fumer tue (les neurones).


Voilà pour l'histoire. On sent déjà comme une odeur de foireux dans l'air. Et pourtant ce n'est rien comparé à ce qui nous attend par la suite. Foireux. Ce seul mot résume parfaitement tout le film, joyeuse fable complètement bancale et dénuée de tout sens. Mais attention public, ne te détourne pas de ce chemin sinueux et rempli de bosses et autres crevasses, car sous ses aspects de nanar chaotique se cache de vraies tranches de rigolade (aux dépends du film parfois, mais l'essentiel est de rire, non ?).
Des scènes sous acides, allant de l'excentrique au consternant, en passant par le farfelu et l'hystérique. Des acteurs jouant du convenu "on fait ce qu'on peut avec le scénar qu'on nous donne" comme Im Eun-Gyeong, pas aussi brillante que dans ses autres films ("Conduct Zero" ou "Sisily 2km", excusez du peu) mais carrément déjantée et ne se prenant pas la tête pour deux sous, remplissant à elle seule de par ses acrobaties aériennes de tortionnaire de l'extrême et ses mimiques lobotraumatisantes de psychomantique * (cherchez pas, je suis dans l'ambiance du film là) le contrat que s'était donné le film : nous faire marrer. D'autres acteurs jouent un peu à la manière du film, c'est-à-dire comme des manchots unijambistes. Marrying School Girl, le foirage mais avec la classe.


Im Eun-Gyeong fait le poing sur la situation.


La grande force de ce film, c'est sa nullité. C'est une daube ? Oh que oui. Mais il fait marrer ? Eh bien oui aussi. Donc on peut le voir ? Je dirais oui, mais à condition d'être suffisamment large d'esprit et de mettre de côté ses défauts majeurs (à peu près tout) pour se concentrer uniquement sur LE point positif du film : Im Eun-Gyeong.
Im Eun-Gyeong, c'est le bien. Cette fille, je me la mettrais bien en intraveineuse.

* Les termes lobotraumatisant (contraction de lobotomisant et de traumatisant) et psychomantique (contraction de psychotique et de romantique) sont issus de l'esprit dérangé de votre serviteur. Merci de ne pas les utiliser sans son accord.


par ultima le 01 Septembre 2006


Images :



1

2

3

4

5

6

7

8

9

10

11

12

13

14

15

16

17

18

19

20

21

22







Site optimisé pour Firefox et pas vraiment pour les autres navigateurs.
© 2006-2010 Olaf & ultima, tous droits réservés.
About me

Passez à Firefox ! Passez à Thunderbird ! XHTML 1.1 (à peu près) valide ! CSS valide ! [Valid RSS]